Le dieu de la pluie

La mythologie amérindienne est très riche, mais elle reste une mythologie transmise par la parole et il est rare de trouver des écrits concordant à leurs sujets.

Je cherchais des informations sur le dieu du feu, mais très peu d’infos circulent sur lui.

Si nous reprenons la définition Wikipedia du dieu du feu Amérindien seul un dieu ressort, il s’agit d’un dieu Navajo nommé Hastsezini et l’explication est simple : Dieu du feu.

Étonnant ce peu d’info car le feu est au centre de la culture amérindienne, ses chants de nuit par exemple se situent toujours autour d’un feu…

En regardant plus attentivement, je suis tombé sur le dieu de la pluie : Tonenili lequel fut aidé par Hastsezini pour sauver le premier homme Navajo…

Mais intéressons-nous au dieu de la pluie qui est un esprit très intéressant.
Il est représenté comme le dieu farceur qui ne fait jamais ce qu’on lui dit, il s’amuse à jouer avec les amérindiens décidant quand il veut de faire tomber la pluie. Railleur et indépendant il est représenté comme le clown des dieux amérindiens.
Mais sa représentation lors des chants sacrés apporte de la détente aux chants nocturnes plus graves. Celui-ci apporte sa désinvolture et son exubérance et permet une interlude de détente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *