Les maisons chez les indiens

Les tipis, caractéristiques du peuple nord amérindiens, ne sont pas pour autant identiques.
Du sud au nord, ils diffèrent considérablement.
Parlons des trois habitations principales des indiens.

Le Wigwam

Le Wigwam typique des algonquins (peuple indien du nord) était une habitation circulaire ou allongée et pouvait abriter jusqu’à vingt personnes.

Construite avec des perches recouvertes d’écorce de bouleau, de nattes de quenouille et/ou de jonc, il diffère de la triangularité du tipi dit traditionnel (ou que nous connaissons tous).

Le Tipi

De forme circulaire et pointue, le tipi représentait l’habitat principal des indiens du sud des Etats-unis. A la différence des Wigwam qui était recouvert d’écorces naturelles, le Tipi était principalement couvert de peaux de bêtes.

La maison longue

La maison longue préquelle du fond des âges des réalisations de maisons en bois était de forme rectangulaire et se rapproche plus de nos habitats européens de l’époque. Cette habitation est caractéristique de la tribu des Iroquois, indiens du nord de l’Amérique.

Les maison en bois et les indiens

Autant dire que les maison en bois et les indiens ont toujours était de pair. Évidemment la structuration de leur habitat nous laisse à penser que les indiens ne vivaient pas dans des maisons en « bois », mais nous voyons cela avec le filtre occidental. N’en demeure que les indiens vivaient dans des maisons en bois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *